L’ozone transdermique

traitement ozoneEn plus des cures d’ozone (onzonothérapie), notre cabinet médical vous propose l’ozone transdermique qui est également connu sous le nom d’ozone hyper-thermique et d’ozone transcutané. Cette technique a récemment été mise au point pour tirer parti des possibilités thérapeutiques de l’utilisation de l’hyperthermie en association avec la thérapie par l’ozone ou l’ozonothérapie.

Détoxification naturelle du corps

Le patient est assis dans un caisson, la tête découverte et le corps entouré de vapeur chaude.  La vapeur provoque l’ouverture complète des pores et permet à l’ozone, introduit dans le sauna par un tube en silicone provenant de la sortie du générateur, de pénétrer complètement dans tous les tissus, le sang, la lymphe et la graisse. Étant donné que la majorité des toxines sont contenues dans la lymphe et la graisse, ce traitement est le moyen le plus efficace de les éliminer du corps. La peau étant le principal organe d’élimination, la majorité des toxines sont transpirées, épargnant du travail au foie et aux reins.

L’ozone transdermique est l’une des méthodes les plus puissantes de détoxification et d’oxygénation du corps. Cette méthode n’est pas nouvelle : le Dr Kellogg utilisa pour la première fois l’ozone dans des saunas à vapeur dans sa clinique de naturopathie de Battle Creek, dans le Michigan, dès 1881. L’armée allemande utilisa de l’ozone transdermique, sans bain de vapeur, pour guérir les blessures sur les champs de bataille lors de la première guerre mondiale

Outre les cabines à vapeur, les hammams et les saunas ont eux-mêmes de précieux effets détoxifiants. Lors d’une fièvre, le fonctionnement du système immunitaire est stimulé, tandis que la croissance des bactéries et des virus est ralentie. Dans une étude de 1959 sur les effets des traitements thermiques, le Dr Wakim et ses collègues de la Mayo Clinic citent des résultats indiquant que le nombre de globules blancs dans le sang augmentait en moyenne de 58% pendant une fièvre provoquée artificiellement. La génération d’anticorps accélère, de même que la production d’interféron, une protéine antivirale qui possède également de puissantes propriétés anticancéreuses. Cependant, avec l’ajout d’ozone, les effets sont beaucoup plus puissants. Les personnes se demandent parfois comment l’ozone transdermique se compare aux bains turcs, mais la vérité est qu’il n’y a pas de comparaison possible.

Un remède contre l’eczéma et le psiorasis

L’ozone transdermique a également un effet très relaxant. Ceci est en partie dû au fait que la chaleur a un effet naturellement relaxant et en partie au fait que l’ozone oxyde (c’est-à-dire décompose) un excès d’adrénaline dans le corps, produisant ainsi un calme général. Cette méthode est également utile pour les affections cutanées et l’amélioration du teint de la peau en général. Nous constatons que les personnes souffrant d’eczéma et de psoriasis bénéficient énormément de ce traitement. Ceci est soutenu par des recherches approfondies résumées dans les livres « L’usage de l’ozone en médecine », 3e édition anglaise et « Oxygen Healing Therapies ».

Les kinésithérapeutes, les chiropraticiens, les massothérapeutes et d’autres praticiens utilisent actuellement la vapeur ozonisée dans des cabinets dans le monde entier pour la santé intégrée, parce qu’ils reconnaissent qu’il s’agit d’un moyen naturel de détoxifier et de nettoyer le corps. La vapeur ozonée stimule la circulation et augmente l’apport d’oxygène à chaque cellule et organe du corps. Le traitement par l’ozone transdermique est suggéré comme une bonne méthode de traitement du système lymphatique.