l’Ozonothérapie en détail

OxygenL’Ozonothérapie en détail

98 % des pathologies sont liées à l’hypoxie

Sans glucose ni O2, les cellules ne peuvent fonctionner. 98% des pathologies sont liées à l’hypoxie (inadéquation entre les besoins tissulaires en oxygène et les apports). L’air est pollué, les eaux empoisonnées et nos forêts brûlées. Par conséquent notre corps est soumis à une pollution croissante et de moins en moins contrôlée.

L’ozone est une molécule indispensable à la vie composée de 3 atomes d’oxygène dont le symbole chimique est 03. Sa propriété principale est d’être un puissant désinfectant, raison pour laquelle l’ozone est aussi employé dans le secteur industriel (dépollution des eaux, purification de l’air). Il s’agit d’une thérapeutique naturelle qui ne fait pas appel à des produits pharmaceutiques et qui ne présente aucun risque si elle est appliquée par un médecin expérimenté. L’injection d’un mélange d’O2 et d’O3 va stimuler le métabolisme oxydatif.

Suite à l’augmentation de la 2,3 diphosphoglycerate dans les globules rouges, il se produit un shift en faveur de la libération de l’oxygène par l’Hb. Celui-ci pénètre dans les cellules et va augmenter de 40%la production d’ATP dans les mitochondries. La capacité énergétique est presque doublée. En contre-partie, les hydroperoxydes produits vont oxyder les molécules indésirables telles que les bactéries, virus, levures et parasites. Mais aussi les polluants biologiques et chimiques. Le système enzymatique anti-oxydant des cellules est activé et cela afin de contrer la production des radicaux libres produits. La production de cytokines ( IL2,TNF,Gamma-Interferon) va compléter l’action immuno-modulante du traitement.

Que se passe-t-il en cas de manque d’oxygène?

En cas d’hypoxie, le métabolisme oxydatif est réduit, la thermorégulation s’en trouve affectée avec comme conséquence une baisse de température corporelle. Ce qui favorise les infections.

La production de monoxyde de Carbone est augmentée, véritable poison cellulaire, il affecte essentiellement le système nerveux. Le CO au contraire du CO2( facilement éliminé) produit normalement va intensifier l’hypoxie et par le métabolisme anaérobie qu’il entraîne augmenter l’acidité tissulaire. Cet acidité tissulaire corrélé à une alcalinisation du sang est le terrain de prédilection des pathologies dégénératives.

 Fonctionnement de de nos cellules

Dans nos cellules se trouvent de petits organites appelés «mitochondries». Celles-ci sont indispensables à notre métabolisme. Leurs rôles: la production d’énergie dont la cellule a besoin afin d’assurer toutes ses fonctions. Mais seulement, notre mode de vie les surexploite avec pour conséquences que nos centrales énergétiques s’épuisent et finissent par entraver notre homéostasie (sorte de régulation ou thermostat interne).

 L’ozone comme purificateur de nos cellules

L’oxygène est indispensable à la production d’ATP (Adénosine Triphosphate, molécule qui fournit l’énergie nécessaire aux réactions chimiques du métabolisme) tout comme le glucose. Seulement voilà, le revers de la médaille, c’est la gestion des déchets et radicaux libres dérivés du métabolisme de l’oxygène. L’être humain tout comme la planète partage les mêmes enjeux. Traiter le vivant, c’est aussi agir sur notre environnement.  Mais la nature a tout prévu. Afin de nous protéger contre les pollutions et les UV elle nous a donné l’ozone.

Dans le secteur industriel aussi nous utilisons l’ozone afin de purifier l’air, l’eau et les aliments. L’ozone est un puissant bactéricide, virucide et fongicide. Ce qui a attisé la curiosité du milieu médicale. Actuellement, il existe des générateurs d’un mélange d’ozone et d’oxygène. De nombreuses publications existent à ce jour, néanmoins la technique tarde à faire son apparition dans le milieu universitaire.

L’ozone utilisé comme dépollueur de votre corps

L’objectif  majeur est d’augmenter le métabolisme oxydatif cellulaire en apportant le combustible dont la mitochondrie a besoin afin de produire  plus d’ATP (la production d’atp est augmentée de 40%). Outre le bénéfice que cela apporte sur le plan énergétique l’oxydation qui en résulte va détruire les différents polluants ou organismes indésirables tout en activant les processus enzymatiques anti-oxydants afin d’éviter un déséquilibre entre la production des radicaux libres d’un côté et les anti-oxydants de l’autre.

 Un protocole scrupuleux, une question de dosage

Cette technique naturelle et simple est pratiquée de plus en plus en Europe et à travers le monde. La méthode requiert un suivi scrupuleux des protocoles car la concentration d’ozone et la voie d’entrée choisie varie en fonction du but poursuivi. Inoffensif s’il est pratiqué dans les règles de l’art, sachant qu’il ne peut en aucun cas être respiré.

Stimuler notre capacité d’auto-guérison

L’objectif que nous poursuivons au sein de notre centre médical, c’est tout simplement d’aider notre corps à se débarrasser des intrus non désirables et de disposer de ressources énergétiques optimales afin que notre organisme puisse effectuer ses différentes fonctions de façon optimale. Ni plus ni moins. Stimuler nos capacités d’autoguérison.

 Effets principaux du traitement:

– stimule, la production des globules blancs et surtout leur action bactéricide par l’entremise des hydroperoxydes.

– augmentation de l’interferon surtout la gamma-interferon qui augmente de 400 à 900 %. favorisant la phagocytose des cellules anormales

– stimule la production des TNF

–  augmente les IL-2 (anti-inflammatoire)

–  effet bactéricide,virucide et fungicide

–  diminue les plaques d’athéromatose

–  augmente la fluidité et élasticité des vaisseaux

–  stimule le cycle de Krebs dans les mitochondries et la production d’ATP

–  stimule enfin les enzymes anti-oxydante afin de respecter l’équilibre entre la production des radicaux libres et les anti-oxydants.

Les symptômes

Le métabolisme oxydatif est important car essentiel à notre homeostasie. Si l’oxygéne vient à manquer, il s’en suit que la combustion du Carbone sera imparfaite et au lieu de produire du dioxide de carbonne facilement éliminable, il se produit une augmentation de monoxyde de Carbonne délétère pour le bon fonctionnement cellulaire. Il affecte particulièrement le système nerveux et c’est tout le fonctionnement cellulaire qui se trouve perturbé avec comme particularité une baisse de la température corporelle et donc une susceptibilité accrue pour les infections en tout genre. C’est l’hypoxie. En plus le CO a une affinité particulière pour l’Hb ce qui accentue le manque d’oxygénation.
Cela se traduit souvent par les symptômes suivants: maux de tête, vertiges, constipation, fatigue, anémie etc….