Bio-impédancemétrie

La bio-impedancemétrie est basée sur l’analyse de la composition corporelle.  C’est à dire la mesure de la résistance des différents tissus du corps humain au passage d’un courant électrique de faible intensité.

La composition de masse corporelle tient compte de plusieurs paramètres propres à chaque individu : l’hydratation,  la masse musculaire et le contenu minéral osseux, la masse grasse et la réactivité membranaire.

Autant de paramètres qui influent fortement sur le bien-être et/ou les performances sportives de l’individu. Ainsi une baisse de 2% d’hydratation entraîne une diminution de 20% des performances sportives.

L’avancée en âge, civile et physiologique, et le vieillissement s’accompagnent de modifications des formes du corps et de changement des compartiments qui le composent
. Certains de ces changements n’ont pas de manifestations visibles (densité osseuse), d’autres entrainent des modifications des fonctions (réduction de l’autonomie associée à la sarcopénie*), tous sont sources d’effets négatifs pour la santé par le risque de maladie surajoutée (fractures osseuses, risque de déshydratation …). Parfois les modifications de la composition corporelle perturbent les possibilités thérapeutiques. Il y a donc un grand intérêt à connaître ces modifications corporelles, tant pour essayer d’en prévenir les conséquences, que pour adapter les conséquences thérapeutiques.

* définition Sarcopénie :
Le terme sarcopénie désigne la fonte des muscles due au vieillissement ou à une maladie neurologique. Parmi les facteurs neurologiques en cause il faut citer la dégénérescence des neurones moteurs. Les autres causes responsables de sarcopénie sont :
– Les dysfonctionnements endocriniens (carence en hormone anabolisante).
– Les troubles nutritionnels.

En savoir plus sur cette technique anti-âge proposée  par le centre de Bionomie
Appelez dès aujourd’hui  le cabinet au 02 354 70 24

Ce message est également disponible en : Néerlandais Anglais